Texte à méditer :  Devenir partenaire et avoir votre bannière ici avec lien vers votre site: Cliquer ICI   
Menu

Fermer Partenaires

Fermer Diaporamas

Fermer Tutoriels en Vidéo

Fermer Outils Web

Fermer Articles

Fermer Cours Programmation

Fermer Vidéos

Fermer Cours en vidéo

Logiciels gratuits

Fermer Bureautique

Fermer Dernières mises à jour

Fermer E-Mail

Fermer Multimédia

Fermer Réseaux

Fermer utilitaires

Ateliers Privés
Liste Privée
Créations perso



news.gifNouvelles


Windows 11: Une période d'essai au démarrage - par Thoms le 08/07/2021 @ 18:33

Windows 11 : Microsoft laisse 10 jours pour revenir à Windows 10

Si la bascule sur Windows 11 ne vous convient pas, Microsoft laisse un délai de 10 jours pour retourner à Windows 10. Après cette période, il sera toujours possible faire marche arrière mais en le réinstallant depuis une ISO.


L'application du droit à l’erreur ou une totale confiance dans son prochain OS ? En tout cas, Microsoft va proposer un délai de 10 jours pour revenir à Windows 10, au cas où l’utilisateur ne serait pas à l’aise avec Windows 11. Jusqu'à présent, tout ce que l’on a pu voir du dernier OS semble très satisfaisant, même si les utilisateurs pourraient être surpris par son interface plus dépouillée. On sait que le prochain OS ne reprend pas certaines fonctionnalités de son prédécesseur.
Une période d'essai au démarrage

Dans l’aperçu officiel de Windows 11, on ne retrouve pas les Live Tiles dynamiques, le menu Démarrer est remplacé par des rangées d'icônes simplifiées, etc. On sait également que Microsoft prévoit d'ajouter d'autres fonctions propres à Windows 11 dans les futures versions bêta, par exemple l'intégration de Teams dans la barre des tâches, et des fonctionnalités de jeu pour PC comme Auto HDR.

Mais, pour se rendre compte de ces changements, il faudra installer Windows 11 quand il sera disponible. Heureusement, il est possible d’essayer la version finale de Windows 11 avant de s’engager. Et pour cela, inutile de s’inscrire au programme bêta Insider. Selon une FAQ diffusée par Microsoft parmi ses clients PC (celle-ci provient du vendeur MSI), tout utilisateur bénéficiera d’un délai de 10 jours après le téléchargement de Windows 11 pour l'essayer, puis revenir à Windows 10 s’il le souhaite.

Prévoir une ISO Windows 10 après le délai de 10 jours

La FAQ pose la question suivante : « Puis-je revenir à Windows 10 après la mise à niveau si je n'aime pas Windows 11 ? » La réponse officielle est la suivante : « Oui. Après avoir installé la mise à niveau de Windows 11, vous disposez d’une période de 10 jours pendant laquelle vous pouvez revenir à Windows 10 tout en conservant les fichiers et les données que vous avez apportés avec vous. Après ces 10 jours, vous devrez sauvegarder vos données et effectuer une « installation propre » pour revenir à Windows 10 ».
En d'autres termes, vous aurez 10 jours pour aller dans les Paramètres de Windows 11 > Mise à jour et sécurité > Récupération et ramener le PC à la version précédente de Windows. Une fois ce délai écoulé, il faudra trouver un fichier ISO de Windows 10 et le réinstaller. Cette flexibilité est assez surprenante, car Microsoft n'a pas toujours autorisé le retour à une version précédente après expiration de la période d’essai. Jusqu’à présent, l'éditeur a toujours dit que le support de Windows 10 serait assuré jusqu’en 2025. Ce qui laisse largement le temps pour se décider !


Windows 10 : voici la liste de tout ce que Microsoft supprime avec la mise à jour de Mai 2021 - par Thoms le 21/05/2021 @ 09:07

Windows 10 : voici la liste de tout ce que Microsoft supprime avec la mise à jour de Mai 2021

Par Romain Pomian-Bonnemaison Le 20/05/2021

La mise à jour Windows 10 May 2021 Update supprime l'ancienne version de Edge, mais à lire les notes de version ce n'est pas la seule chose que Microsoft a choisi de supprimer. L'éditeur cesse par ailleurs la prise en charge de certaines fonctionnalités suggérant qu'elles seront supprimées lors d'une prochaine mise à jour. Voici la liste de tout ce que Microsoft abandonne depuis la mise à jour de mai 2021.



On est plutôt habitué aux mises à jour qui ajoutent des nouvelles fonctionnalités, mais depuis quelques temps, Microsoft profite aussi des mises à jour pour supprimer des fonctionnalités de Windows 10. L'éditeur a par exemple mis en ligne un correctif qui supprime automatiquement le plugin Flash Player et prévient toute installation ultérieure. Dans la mise à jour de mai 2021, on savait par ailleurs déjà que Microsoft supprimait l'ancienne version du navigateur Microsoft Edge.

Or à lire les notes de versions de cette mise à jour de Windows 10 on constate que l'ancienne version de Edge n'est pas la seule chose que Microsoft a choisi de supprimer. On découvre par ailleurs que Microsoft arrête de prendre en charge un certain nombre de fonctionnalités – elles restent pour le moment disponibles, mais on peut parier sans trop de risques que leurs jours sont comptés et qu'elles disparaîtront lors d'une future mise à jour de Windows 10.
Voici la liste de tout ce que Windows 10 May 2021 Update a supprimé

Voici ce que l'on peut lire dans les notes de version :

    La prise en charge des drivers d'affichage à distance Windows 2000 Display Driver Model (XDDM) est supprimée avec cette édition. Les vendeurs de logiciels indépendants qui utilisent un driver distant basé sur XDDM sont invités à migrer vers le modèle de drivers WDDM. Pour plus d'informations sur l'implémentation des drivers d'affichage distant, consultez les mises à jour de IddCx versions 1.4 et ultérieures
    L'ancienne version de Microsoft Edge n'est plus prise en charge après le 9 mars 2021. Pour plus d'informations consultez le rappel de Fin de prise en charge de Microsoft Edge Legacy
    
    Le développement s'arrête pour l'itinérance des Réglages de personnalisation (qui comprend les fonds d'écrans, présentations, couleurs d'accentuation, et images d'écran de verrouillage). La fonctionnalité est susceptible d'être supprimée dans une prochaine version de Windows
    
    L'outil WMIC est désormais obsolète dans Windows 10 version 21H1 et sur le canal des éditions semestrielles de Windows Server. Cet outil est remplacé par Windows PowerShell for WMI. Note : ce remplacement ne s'applique qu'à la partie de l'outil en lignes de commandes. Le composant WMI lui-même n'est pas affecté
    
    Pour l'heure, Microsoft ne dit pas quand les fonctionnalité dont le développement est interrompu disparaitront vraiment de Windows. Que pensez-vous de ces changements ?
    
   


Windows 10 : la mise à jour de mai 2021 est prête, voici les nouveautés - par Thoms le 01/05/2021 @ 11:58

Windows 10 : la mise à jour de mai 2021 est prête, voici les nouveautés

 Romain Pomian-Bonnemaison  Le 29/04/2021
 

 Microsoft annonce que la mise à jour Windows 10 de mai 2021 est prête et que le déploiement est sur le point de commencer. Cette build, en test Insider depuis le 13 avril 2021, propose surtout des nouveautés à destination des entreprises. Voici la liste de tout ce qui change avec cette version de Windows 10.

Microsoft vient d'annoncer officiellement que la mise à jour Windows 10 de mai 2021 est prête et que le déploiement est sur le point de commencer. La build 19043.928 en test auprès des Insiders est donc vraisemblablement la dernière avant le déploiement de la version dite “stable”. Il reste néanmoins possible, même à ce stade, que des problèmes soient découverts et qu'une énième build soit proposée avant le déploiement. Microsoft ne s'aventure d'ailleurs pas à dévoiler de date pour le début des téléchargements.

Cette build n'est proposée aux beta-testeurs Insiders des canaux bêta et préversion que depuis le 13 avril 2021. Tout indique que cet update sera poussé avec des correctifs de sécurité lors du prochain “patch tuesday” de mai. Comme avec d'autres mises à jour, les premiers servis seront ceux qui recherchent manuellement des mises à jour de Windows 10 dans Windows update.

Voir également : Windows 10 – le dernier Patch Tuesday corrige 83 failles de sécurité, dont 10 critiques
Windows 10 may 2021 update : la liste des nouveautés

Dans les semaines qui suivent le déploiement initial, la mise à jour sera proposée automatiquement sur plus de machines. Il est également possible de tester cette mise à jour dès maintenant en installant directement la build à partir du fichier ISO de Windows 10 19043.928. Soyons clairs, cette mise à jour n'est pas la plus excitante de ces derniers mois. Elle compte tout de même quelques nouveautés visibles côté utilisateur, mais ces dernières sont surtout destinées aux professionnels et entreprises. Voici la liste des nouveautés :
Windows Hello prend désormais en charge plusieurs caméras vidéo. Lorsqu'une webcam externe est détectée en plus de la webcam intégrée, Windows Hello tentera par défaut d'abord de reconnaître l'utilisateur via la webcam externe
    Microsoft améliore les performances de Windows Defender Application Guard
    Le service de politiques de groupe (GPSVC) Windows Management Instrumentation (WMI) bénéficie de meilleures performances dans les scénarios de télétravail
    Windows 10 News et Interests débarque avec cette version, permettant d'accéder à des fil d'actualités personnalisés depuis la barre des tâches

Evidemment cette liste de nouveautés assez faible s'explique par l'arrivée prochaine de la mise à jour Sun Valley qui devrait au contraire introduire des changements majeurs pour l'expérience utilisateur dans Windows 10.



“Votre colis a été envoyé” : ce dangereux SMS menace de vider votre compte en banque - par Thoms le 20/04/2021 @ 08:51

“Votre colis a été envoyé” : ce dangereux SMS menace de vider votre compte en banque

 Par Romain Pomian-Bonnemaison Le 19/04/2021
 
 Une dangereuse campagne de phishing sévit en ce moment en France par SMS : le message, accompagné d'un lien, prétend que vous avez reçu un colis. L'utilisateur est invité à installer une fausse mise à jour de Chrome qui installe un malware bancaire sur le smartphone. Le malware tente ensuite de voler vos identifiants en prétendant que votre compte en banque est “bloqué”.


Les arnaques ont toujours existé, mais grâce aux smartphones, elles deviennent toujours plus sophistiquées et dangereuses. Bien sûr la majeure partie des utilisateurs détecte ce genre de tentatives avant qu'elles n'aient pu causer le moindre dégât. Il reste pourtant facile de tomber dans le piège, surtout lorsque l'on a peu d'expérience ou d'accointance en général à l'informatique. En moyenne 45% des utilisateurs cliquent sur des liens reçus par SMS ou email même lorsqu'ils n'en connaissent pas la provenance.

La campagne des pirates se déroule comme suit. La victime (dont les coordonnées font probablement partie d'une fuite de données personnelles…) reçoit un message, “Votre colis a été envoyé. Veuillez le vérifier et le recevoir”, accompagné d'un lien court. Lorsque la victime clique sur ce lien, le navigateur s'ouvre sur une page qui l'exhorte à mettre à jour son navigateur Chrome “pour une meilleure expérience”.

Ce SMS qui affirme que vous avez un colis en cours d'acheminement est une tactique pour vider votre compte en banque

Il télécharge alors un fichier APK douteux nommé “mxpcqpgjyk.apk” hors du Google Play Store. À l'issue de l'installation, le programme demande quantité d'autorisations, notamment l'accès à vos SMS, vos appels et vos contacts. Plus tard de manière intempestive, un écran s'affiche. On peut y lire que l'accès à votre compte en banque est bloqué et qu'il faut le réactiver. Une page aux couleurs de votre banque vous propose alors d'entrer vos identifiants dans un formulaire. Ces données sont bien entendu transmises au serveur de contrôle des pirates.
Les malfaiteurs ont alors tout ce dont ils ont besoin pour détrousser leur victime jusqu'au dernier centime puisque non seulement ils ont ses identifiants, mais ils peuvent en prime lire les codes reçus par SMS grâce à leur malware. Pour ne rien arranger, le malware consulte la liste de vos contacts et leur envoie le même SMS histoire de se propager. Si vous reconnaissez cette campagne de phishing, nous vous recommandons bien évidemment de ne surtout pas cliquer sur le lien.

Si vous avez installé le malware par accident, commencez par prévenir vos contacts qu'ils vont recevoir un SMS vérolé et contactez votre banque pour annuler les éventuelles transactions frauduleuses. Il n'existe pas de correctif – il semble donc raisonnable de vous recommander de formater ensuite intégralement votre smartphone Android pour revenir aux réglages d'usine avec une installation Android propre. Plus généralement il est recommandé de ne jamais télécharger d'applications hors du Google Play Store.

Windows 10 : attention à ces problèmes critiques dans la dernière mise à jour KB5001330 - par Thoms le 17/04/2021 @ 20:26

Windows 10 : attention à ces problèmes critiques dans la dernière mise à jour KB5001330

 Par David Corroy Le 16/04/2021
 
 Nos confrères de Windows Latest ont rapporté que la récente mise à jour « KB5001330 » ne s’était pas contentée de résoudre des failles. En effet, des utilisateurs ont signalé des problèmes d'installation, des problèmes de performance, un bug de profil utilisateur temporaire et un crash inquiétant du système.


 Dans le cadre du cycle de correctifs d'avril, Microsoft avait déployé une nouvelle mise à jour cumulative pour toutes les versions de Windows prises en charge, nommée KB5001330 pour Windows 10 20H2/2004 et KB5001337 pour Windows 10 1909.

Les mises à jour KB5001330 et KB5001337 pour Windows 10 étaient très attendues par la communauté, puisque c’est sur celle-ci que Microsoft a supprimé de force l'ancienne version de Edge nommée « Legacy » et l'a remplacée par la nouvelle version du navigateur basée sur Chromium.

La nouvelle mise à jour d’avril apporte son lot de problèmes

Comme d’habitude avec les mises à jour de Windows, celles-ci résolvent tout un tas de bugs, mais en créent également de nouveaux. Dernièrement, un patch de Windows 10 avait par exemple provoqué un écran bleu avec les imprimantes.

Certains utilisateurs ont signalé être dans l’incapacité d’installer cette mise à jour, puisque celle-ci ferait apparaître les erreurs 0x800f081f et 0x800f0984 lors du téléchargement et de l’installation.

D’autres utilisateurs ont également rapporté la réapparition du tristement célèbre bug du profil utilisateur temporaire.

Ce dernier peut s’avérer très gênant, puisqu’il crée un nouveau profil lorsque le système d'exploitation démarre après l'application de la mise à jour cumulative. Lorsque cela se produit, les fichiers et les paramètres de l'utilisateur sont susceptibles de disparaître.
D’autres utilisateurs ont signalé que la mise à jour rendait certains jeux inutilisables, puisque les joueurs font désormais face à des plantages, des baisses de FPS ou encore des saccades. Enfin, comme c’est souvent le cas avec une nouvelle mise à jour, des utilisateurs ont également fait part de cas d’écrans bleus de la mort.

Comment résoudre les problèmes liés à Windows 10 KB5001330 ?

Si vous avez téléchargé la mise à jour Patch Tuesday d'avril 2021 et que vous rencontrez des problèmes, la meilleure façon de résoudre le problème est de désinstaller le patch en suivant ces étapes

 Ouvrez l'application Paramètres.
    Cliquez sur “Mise à jour et sécurité”.
    Cliquez sur “Windows Update”.
    Cliquez sur “Afficher l'historique des mises à jour”.
    Cliquez sur “Désinstaller les mises à jour” puis sélectionnez KB5001330 pour la désinstaller.
    Enfin, redémarrez votre ordinateur.

   




Microsoft fait fuiter le nouveau design de Windows 10 par accident - par Thoms le 13/04/2021 @ 19:38

Microsoft fait fuiter le nouveau design de Windows 10 par accident
Par Romain Pomian-Bonnemaison Le 13/04/2021
 
 Un employé Microsoft a brièvement posté sur son compte Twitter une capture d'écran montrant une fenêtre PowerShell avec un look très différent de ce à quoi Windows 10 nous a habitué. Il semble qu'il s'agit du premier aperçu d'un grand changement design qui va modifier profondément l'interface, jusqu'à la présentation des fenêtres. On en attendait pas moins de la future mise à jour Sun Valley.

 Microsoft teste en permanence des idées pour rafraichir le design de Windows 10. La firme a fait évoluer le fond d'écran par défaut, introduit un “mode sombre” et un “mode clair” – et plus récemment a revu le design du menu Démarrer. Mais une nouvelle mise à jour majeure arrive et avec elle des changements beaucoup plus profonds. Les premiers indices de cela ont brièvement fuité via l'application Astuces de Windows 10.

On a notamment découvert un nouvel écran de connexion Wifi avec des bords arrondis – en soit déjà une petite révolution qui casse le côté très angulaire du design de Windows 10, ainsi que d'autres éléments arrondis de l'interface. D'autres systèmes d'exploitation ont arrondi leur design depuis des années, notamment Linux Ubuntu et macOS. Il semblait donc logique que Microsoft, qui a déjà adapté de nombreuses idées tirées de ces systèmes suive cette voie.

Windows 10 va bientôt changer assez profondément de design à en croire cette nouvelle fuite

Et il se trouve qu'une capture d'écran postée par erreur par un employé de Microsoft vient confirmer cette direction. La capture montre une fenêtre de PowerShell 7.1.3 (la dernière version stable disponible). PowerShell peut s'exécuter comme Cmd dans un programme qui s'appelle Windows Terminal.

Or dans une prochaine version de Windows il semble que le design de cette fenêtre qui n'avait pas beaucoup changé depuis Windows 95 va enfin avoir droit à un gros ravalement de façade. L'interface adopte le mode sombre. et dispose d'un système simplifié d'onglets qui n'est pas sans rappeler ceux des navigateurs internet.

Surtout, exit les bords tout en angles purement fonctionnels et place à l'esthétique avec un cadre accentué dans une nuance de gris et des bords tout en arrondis. Hélas on ne sait pas à ce stade si ce nouveau design sera décliné sur l'ensemble des applications ou si ce design ne s'appliquera que dans une poignée d'applications officielles.

Microsoft pourrait d'ailleurs tout à fait changer de design d'ici la sortie de Windows 10 Sun Valley – la version qui devrait officialiser tous ces changements. Que pensez-vous de ce nouveau design arrondi ? Partagez votre avis dans les commentaires de cet article.



Windows 10 : ce ransomware change le mot de passe de votre session avant de crypter les fichiers - par Thoms le 08/04/2021 @ 19:48

Windows 10 : ce ransomware change le mot de passe de votre session avant de crypter les fichiers
Par Simon Aunai Le 08/04/2021
 
 Le ransomware REvil est désormais capable de passer par le mode sans échec de Windows 10 pour modifier automatiquement le mot de passe du compte. De cette manière, il gagne plus facilement accès aux fichiers de la victime pour les crypter et peut ensuite exiger une rançon en échange de la récupération des données.

En mars dernier, les chercheurs en cybersécurité ont découvert qu’un ransomware nommé REvil redémarre le PC de sa victime en mode sans échec pour crypter ses fichiers personnels. Pour ce faire, il utilise l’argument — smode dans l’invite de commandes de Windows 10. Une fois le processus terminé, il gagne accès aux fichiers qu’il peut ensuite crypter avant d’exiger une rançon à l’utilisateur. Néanmoins, l’opération nécessitait jusqu’à maintenant que ce dernier procède lui-même au redémarrage pour le cryptage se fasse.

Les choses ont désormais changé. Le malware s’est en effet doté de deux nouvelles fonctionnalités inquiétantes, comme le rapporte le chercheur R3MRUM. Premièrement, REvil modifie le mot de passe de la session sans que la victime ne s’en rende compte. Ensuite, pour ne pas éveiller les soupçons, il redémarre lui-même le PC en mode sans échec pour enfin lancer automatiquement le cryptage des données. Plus précisément, il configure Windows 10 pour que le système d’exploitation redémarre en mode sans échec.Le ransomware REvil évolue et devient plus dangereux

Une fois installé, REvil change le mot de passe utilisateur par « DTrump4ever », avant de configurer le Registre correspondant pour que Windows reconnaisse ce dernier comme le véritable identifiant. Il est possible qu’un autre mot de passe puisse être inscrit dans le registre. Toutefois, deux versions du malware postées sur la base de données VirusTotal utilisent « DTrump4ever ».

Il est très probable que cet ajout a pour fonction de passer inaperçu aux yeux des antivirus et divers programmes de surveillance, exactement comme le fait le malware Snatch. De plus, il peut de cette manière désactiver les applications de récupération, ainsi que les serveurs cloud afin d’augmenter ses chances de crypter les fichiers.
Si les victimes ne paient pas la rançon demandée, elles s’exposent à un risque d’attaque DDoS sur son adresse mail et celle de ses collaborateurs professionnels. Malheureusement, même si elle se plie aux exigences des cybercriminels, elles n’ont aucune certitude de remettre un jour la main sur leurs données cryptées. Le malware Ryuk est notamment connu pour supprimer les fichiers subtilisés une fois la rançon payée.



Microsoft Edge va bientôt bloquer la lecture automatique des vidéos par défaut - par Thoms le 02/04/2021 @ 17:59

Microsoft Edge va bientôt bloquer la lecture automatique des vidéos par défaut

 Par David Corroy Le 02/04/2021
 
 Microsoft va bientôt permettre à Edge de limiter, voire bloquer complètement la lecture automatique des vidéos sur les sites Web. En effet, Microsoft a ajouté ce nouveau paramètre important sur la version Canary de Edge.

 Comme le nombre d'utilisateurs ne cesse de croître, Microsoft souhaite peaufiner petit à petit l'expérience utilisateur. Cela signifie que l'entreprise prévoit non seulement d'ajouter de nouvelles fonctionnalités, mais aussi d'affiner celles qui existent déjà. Récemment, Microsoft Edge est par exemple devenu plus pratique que Chrome pour les téléchargements, mais le navigateur est encore loin d’être parfait. En effet, certains utilisateurs font face à un bug agaçant qui empêche Microsoft Edge de se fermer.

À l'avenir, Microsoft Edge devrait recevoir une nouvelle option qui permettrait aux utilisateurs de bloquer la lecture automatique des vidéos dans le navigateur, qui peuvent s’avérer gênantes si vous ne mettez pas la vidéo en pause vous-même.

Microsoft ne veut plus que les vidéos se lancent par défaut sur Edge
Google a ajouté un nouveau flag dans la version Canary de Edge, appelée « Autoplay Limit Default Setting ». Une telle option permettra à Microsoft de régler la lecture automatique des médias par défaut sur Limité. Lorsque cette option est définie sur Limité, les médias ne seront pas lus automatiquement sur les sites que vous visiterez.

Il arrive souvent que la lecture d'une vidéo démarre automatiquement sur certains sites Internet. Celles-ci peuvent avoir une incidence sur la consommation de ressources, mais aussi de données, un élément auquel nous tenons particulièrement lorsque nous n'utilisons pas le Wi-Fi. Comme elles ont aussi le don d’agacer lorsqu’il s’agit de publicités, la nouvelle fonctionnalité de Edge sera la bienvenue.

À l’heure actuelle, la plupart des utilisateurs devraient être passés sur la nouvelle version d’Edge basée sur Chromium, puisque Microsoft a définitivement tué la version Edge Legacy au début du mois. Depuis quelques mois maintenant, le géant américain fait tout pour imposer le nouveau Edge, en l’installant par exemple automatiquement sur Windows et en le mettant en navigateur par défaut. Même si vous n’avez pas désinstallé l’ancienne version, Microsoft a d’ores et déjà annoncé que Edge Legacy sera supprimé définitivement de votre ordinateur en avril prochain grâce à la mise à jour annuelle.

Microsoft ferme définitivement l’application Cortana pour Android et iOS - par Thoms le 31/03/2021 @ 19:39

Microsoft ferme définitivement l’application Cortana pour Android et iOS

 Par Romain Pomian-Bonnemaison Le 31/03/2021
 
 Microsoft met fin ce 31 mars 2021 à son application Cortana pour Android et iOS. L'application n'a jamais vraiment trouvé son public et l'éditeur préfère concentrer ses ressources ailleurs. Ce retrait n'est que la suite de la disparition progressive de l'assistant sur d'autres plateformes.
 
C'était prévu – et on le sentait dans tous les cas venir depuis très longtemps. En 2018, Microsoft croyait encore à Cortana, son assistant vocal dopé à l'intelligence artificielle concurrent de Siri, de Google Assistant et d'Alexa – et était dans une phase d'expansion multiplateformes. C'est dans ce contexte qu'on a vu apparaître l'assistant de Microsoft dans les enceintes Invoke de Harman Kardon et sous la forme d'une application iOS et Android.

Or, jamais l'assistant, pourtant préinstallé sur les PC Windows 10, n'a vraiment trouvé son public quelle que soit la plateforme. Du PC aux enceintes connectées en passant par les smartphones, les grands vainqueurs se sont rapidement révélé être Google Assistant, Siri et Amazon Alexa – et il n'y a tout simplement plus de place pour que Cortana puisse exister. Du coup, Microsoft se désengage peu à peu.
Microsoft Cortana sur Android et iOS, c'est terminé

En janvier 2021, Microsoft a annoncé la fin de prise en charge de Cortana sur les enceintes Invoke – proposant un bon d'achat de 50 dollars aux clients mécontents (valide jusqu'au 31 mars 2021). Et ce mercredi 31 mars, la firme de Redmond a décidé de débrancher définitivement la prise de ses applications Android et iOS.comme cela avait été annoncé en juillet 2020. Cet échec est assez remarquable pour une firme qui a également loupé le virage mobile lorsqu'il était encore temps de prendre le train en marche.

Microsoft explique vouloir désormais passer à “une transformation de l'expérience délivrée par l'assistant dopé à l'IA” dans ses applications de la suite Microsoft 365 – et recentrer ses ressources sur les “domaines d'innovation et de développement”. Concrètement Microsoft a déjà commencé à réaliser une intégration plus poussée de l'assistant dans Microsoft 365. Cela se concrétise par exemple par la possibilité dans Teams de facilement gérer votre calendrier, mails et meetings à la voix.

Si vous aviez des listes et des rappels vous en perdrez l'accès sur votre mobile. Ces derniers resteront néanmoins accessibles via la version PC de l'assistant si vous avez connecté votre compte Microsoft à votre machine.



Attention, ce dangereux malware infecte encore plus facilement les PC ! - par Thoms le 30/03/2021 @ 11:54

Windows 10 : attention, ce dangereux malware infecte encore plus facilement les PC !

 Par Sam Azzemou Le 25/03/2021
 
 Le malware Purple Fox profite d’une nouvelle évolution lui permettant de s’installer plus simplement sur des PC sous Windows 10. Grâce à cette nouvelle méthode basée sur le protocole SMB, le nombre d’infections a été multiplié par 7 durant le mois de mars.
>
Purple Fox est un malware bien connu des experts de la sécurité. Découvert il y a trois ans, le virus a infecté plus de 30 000 plates-formes. Son but est de s’infiltrer dans le système d’exploitation, d’y rester bien caché et de créer une porte dérobée pour y insérer du code malveillant ou pour voler des informations. Jusqu’à présent, Purple Fox parvenait à s’infiltrer sur le PC de ses victimes en exploitant des failles de sécurité d'un navigateur tel que Chrome ou en utilisant la méthode du phishing.

Mais, ça, c’était avant. Désormais Purple Fox ajoute une nouvelle méthode d’infection. Celle-ci s’appuie sur le protocole SMB. C’est un protocole que vous utilisez peut-être aujourd’hui pour vous connecter localement sur votre disque dur multimédia ou sur un serveur domestique. C’est un protocole pratique, mais aussi très vulnérable. Et, surtout, il est parfois utilisé sur Internet.

Une attaque force brute s'appuyant sur le protocole SMB

Et c’est là où la nouvelle méthode est efficace. Les créateurs de cette version de wa ont infecté plus de 2000 serveurs connectés à Internet. Des serveurs qui fonctionnent avec d’anciennes versions de Windows et qui ne profitent pas de certains correctifs qui les auraient immunisés. Si vous vous connectez à l’un d’eux, Purple Fox va s’appuyer sur le protocole SMB, scanner les ports de votre ordinateur et effectuer une « attaque force brute » pour ouvrir une session, accédez au système et s’installer. Puis, il va continuer de contaminer d’autres ordinateurs ou des serveurs. Et ainsi de suite.

Selon les experts en sécurité informatique de Guardicore qui rapporte cette information, le nombre d’infections à Purple Fox a été multiplié par 7 au cours des dernières semaines. Ce sont des dizaines de milliers de PC qui ont été infectés en très peu de temps. Cette nouvelle méthode est donc plus efficace, rendant le virus plus dangereux.

Faut-il s’inquiéter ? Tout dépend de votre usage du protocole SMB. Si vous ne l’utilisez jamais, il n’y a pas plus de crainte à avoir. Continuez simplement à être vigilant quant aux mails que vous ouvrez, aux liens sur lesquels vous cliquez et aux sites que vous consultez. Si vous utilisez SMB, votre vigilance doit être plus grande, car vous êtes une cible à risque. Vérifiez alors bien vos paramètres de sécurité et créez un mot de passe fort pour votre session Windows.


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin

cadeau.gifSpécial !

Thoms87 , le portail du partage entre Amis tongue


Connexion...
 Liste des membres Membres : 76

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 20

Total visites Total visites: 1038979  
Sondage
Que pensez-vous de Thoms87
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Résultats
Recherche



Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

^ Haut ^