Texte à méditer :  Devenir partenaire et avoir votre bannière ici avec lien vers votre site: Cliquer ICI   
Menu

Fermer Partenaires

Fermer Diaporamas

Fermer Tutoriels en Vidéo

Fermer Outils Web

Fermer Panorama

Fermer Articles

Fermer Cours Programmation

Fermer Vidéos

Fermer Cours en vidéo

Fermer Informatique Seniors

Logiciels gratuits

Fermer Bureautique

Fermer Dernières mises à jour

Fermer E-Mail

Fermer Multimédia

Fermer Réseaux

Fermer utilitaires

Windows 10
Ateliers Privés
Liste Privée
Créations Thoms87

news.gifNouvelles


Windows 10 : installer les nouveautés de la mise à jour d'octobre 2020 - par Thoms le 22/10/2020 @ 11:22

Antoine Crochet-Damais
    
[WINDOWS 10, 21h2, 22h1] Menu Démarrer rafraichi, barre de tâches personnalisée, protection renforcée... Le point sur les principales évolutions de la mise à jour de Windows 10 d'octobre 2020. Sans oublier le process de mise à jour.

[Mis à jour le jeudi 22 octobre 2020 à 10h17] Microsoft a donné le coup d'envoi de sa Windows 10 October 2020 Update le mardi 20 octobre. L'éditeur commence à mettre à disposition la mise à jour sur les terminaux Windows. Elle peut être d'emblée téléchargée et installée sur les appareils éligibles. Elle sera ensuite poussée plus largement sur Internet via Windows Update. Microsoft confirme que cette seconde mise à jour annuelle majeure est plus légère que d'habitude, et qu'elle s'installe à la manière d'une mise à jour mensuelle (centrée en général sur des correctifs ciblant  bugs et failles de sécurité). Parmi ses principales nouveautés, la mise à jour de Windows 10 du mois d'octobre 2020 introduit un menu Démarrer rafraichi ainsi qu'une barre de tâche plus personnalisable.

Sorti initialement en juillet 2015, Windows 10 a passé le cap symbolique du milliard d'appareils actifs en mars 2020, contre 900 millions en octobre 2019. Un volume qui inclut les terminaux Windows 10 de type tablette ou PC, mais également les consoles Xbox One qui embarquent l'OS. Selon NetApplications, le système d'exploitation a atteint pour la première fois le palier symbolique des 50% de parts de marché sur le segment du desktop en 2019. Son taux de pénétration se hisse à 61% sur ce créneau en septembre 2020. De son côté, Windows 7 poursuit sa lente décroissance en enregistrant 22% de parts de marché sur la même période, contre 30% il y a un an.

Les mises à jour de Windows 10 et de Microsoft 365 (ex-Office 365) sont désormais synchronisées. Elles interviennent chacune deux fois par an, autour des mois d'avril-mai et d'octobre-novembre. Depuis l'été 2020, Microsoft se donne en outre la liberté de "rétroporter" certaines nouveautés de ses bêtas en cours dans une mise à jour déjà prête à être diffusée ou bien, à l'inverse, les décaler à des versions plus lointaines.
Quelles sont les nouveautés de la Windows 10 October 2020 Update ?

Après la première mise à jour majeure de Windows 10 pour 2020 (N° de version 2009, nom de code : 20h1) lancée en mai 2020, Microsoft a finalisé la seconde (20h2). Baptisée officiellement la Windows 10 October 2020 Update, elle se veut plus légère que d'habitude. Pour autant, elle fait l'objet de plusieurs nouveautés qui ne manqueront pas d'attirer l'attention des utilisateurs :

    Un menu Démarrer rafraîchi. Exit les tuiles multicolores, la couleur des icônes d'applications du menu Démarrer est uniformisée (voir l'animation ci-dessous). Objectif : rendre l'environnement plus cohérent avec la nouvelle interface graphique dite Fluent Design de Windows, qui se veut à la fois plus fluide et plus animée. Le nouveau menu peut se décliner en mode sombre ou en différentes couleurs, en se rendant dans Paramètre > Personnalisation > Couleur.
    Microsoft Edge. Comme sur le bureau de Windows pour passer d'une application ouverte à une autre, le navigateur permet désormais de recourir au raccourci Alt + Tab pour passer d'un onglet à l'autre. Autre évolution lié à Edge : il était déjà possible d'épingler un site web sur la barre de tâches de Windows. Via la mise à jour d'octobre 2020, le raccourci en question pourra intégrer une série d'onglets.  Enfin, le navigateur introduit la fonction Collections, conçue pour synchroniser des contenus web quel que soit le terminal utilisé (PC, tablette, smartphone Android ou iOS).
    Une barre de tâches personnalisée. La barre de tâches de Windows va intégrer automatiquement des contenus personnalisés tenant compte des goûts de l'utilisateur. Elle inclura aussi par défaut les applications Xbox et Téléphone (qui permet de gérer un smartphone depuis Windows) et leurs comptes utilisateur associés.
    Paramètres. L'application Paramètres de Windows 10 continue de s'enrichir au détriment du Panneau de configurations d'ancienne génération, qui sera amené à disparaître à terme. Aux côtés de ce qu'elle incluait déjà, l'application Paramètres intègre en plus la gestion du taux de rafraichissement de l'écran.
    Mode Continuum. En cas d'appareil deux-en-un combinant ordinateur et tablette, la Windows 10 October 2020 Update automatise par défaut le passage en mode tablette si le clavier est détaché du terminal, et inversement le retour au mode desktop.
  
Nouveautés pour les professionnels et les entreprises. La console de mobile device management de Windows 10 prend désormais en charge la gestion des politiques de groupes et d'utilisateurs locaux. Sur les appareils compatibles, Windows Hello est équipé d'un environnement virtualisé pour sécuriser les données biométriques (empruntes digitales et faciales). Pour finir, Windows Defender Application Guard (WDAG) fait l'objet d'une isolation matérielle pour protéger Microsoft 365 (ex-Office-365) et Microsoft Edge. WDAG protège les données de l'utilisateur en ouvrant les sites web et fichiers Office en provenance de sources non-fiables dans un container virtuel. Comment télécharger et installer Windows 10 October 2020 Update ? La mise à jour de Windows 10 d'octobre 2020 est officiellement sortie le 20 octobre 2020. Nom de code : 20h2. Microsoft commence à la mettre à disposition sur une sélection de terminaux compatibles disposant des versions les plus récentes de l'OS (n°1903, n°1909 et n°2004). Les utilisateurs de ces dernières peuvent se rendre dans Windows Update pour mettre à niveau leur appareil. Comme d'habitude la mise à jour sera poussée automatiquement par internet dans les prochaines. Les terminaux dotés de la dernière version l'OS (celle de mai 2020) bénéficieront d'une expérience de mise à jour plus rapide car l'October 2020 Update est plus légère que d'habitude, et s'installera à la manière d'une mise à jour mensuelle de Windows. L'October 2020 Updat est aussi disponible en téléchargement sur le site de Microsoft : Télécharger Windows 10 Télécharger Windows 10 Enterprise Pour l'installer voici comment faire. Assurez vous préalablement avoir acquis Windows 10 et disposer de la mise à jour précédente de l'OS (la Windows 10 Mai 2020 Update), puis passez par : L'application Paramètres, Le menu Mise à jour et sécurité, Le menu Windows Update, Dans le menu Windows Update, cliquer sur "Vérifier les mise à jour", Puis "cliquer Télécharger et installer maintenant". Vous devez ensuite redémarrer votre appareil plusieurs fois pour que la mise à jour soit installée, ce qui nécessite plusieurs minutes. Si vous n'êtes pas prêt à attendre, vous pouvez planifier les redémarrages plus tard

Windows 10 va bloquer les drivers s'il ne peut pas vérifier le logiciel - par Thoms le 15/10/2020 @ 14:09

Windows 10 va bloquer les drivers s'il ne peut pas vérifier le logiciel

Technologie : Microsoft resserre la vérification des pilotes sous Windows et cela pourrait entraîner de nouvelles erreurs pour les utilisateurs de Windows 10.

Par Liam Tung | Mercredi 14 Octobre 2020



Avec la mise à jour de sécurité Patch Tuesday d'hier, Microsoft a signalé un changement dans la façon dont Windows vérifie les pilotes de logiciels qui pourrait entraîner une augmentation des erreurs de drivers pour les utilisateurs de Windows 10.

Microsoft détaille les deux messages d'erreur liés aux pilotes que les utilisateurs de toutes les versions de Windows 10 et de Windows Server prises en charge pourraient voir arriver sur leurs écrans après l'installation de la mise à jour de sécurité October Patch Tuesday.

Les erreurs se produiront si Windows ne peut pas vérifier l'éditeur du logiciel du driver ou si le pilote ne possède pas de signature.



"Lors de l'installation d'un pilote tiers, vous pouvez recevoir l'erreur suivante : "Windows ne peut pas vérifier l'éditeur de ce driver logiciel". Vous pouvez également voir l'erreur "Aucune signature n'était présente dans l'objet" lorsque vous essayez de voir les propriétés de la signature en utilisant l'explorateur Windows", Microsoft explique les problèmes connus de cette mise à jour pour Windows 10 version 2004.

Selon Microsoft, l'erreur se produit lorsqu'un fichier de catalogue mal formaté est identifié lors de la validation par Windows lors de la vérification du contenu du format DER encodé au format PKCS (Public-Key Cryptography Standards) #7.

 "A partir de cette version, Windows exigera la validité du contenu PKCS#7 encodé par DER dans les fichiers de catalogue. Les fichiers de catalogue doivent être signés conformément à la section 11.6 de la description du codage DER pour les membres SET OF dans X.690", note Microsoft.

Microsoft répertorie le problème sous problèmes connus et problèmes résolus dans le tableau de bord de la mise à jour de la santé de Windows 10 pour chaque version de Windows 10 concernée.

Si les utilisateurs de Windows 10 voient ces messages d'erreur, Microsoft recommande aux utilisateurs de contacter le fournisseur de pilotes ou le fabricant de périphériques (OEM) et de leur demander une mise à jour du pilote pour corriger le problème.

Microsoft s'est efforcé de renforcer la sécurité de Windows 10 contre les pilotes malveillants par le passé, mais ces efforts se sont concentrés sur ses PC sécurisés pour les entreprises, tels que Surface Pro X.

La mise à jour d'octobre de Microsoft October Patch Tuesday update a corrigé 87 vulnérabilités, y compris une dangereuse faille d'exécution de code à distance dans la pile TCP/IP de Windows, suivie comme CVE-2020-16898.

Le bug a une cote de gravité de 9,8 sur 10 et peut permettre à des attaquants de prendre le contrôle de systèmes Windows en envoyant des paquets malveillants à un ordinateur non patché via une connexion réseau. Microsoft considère qu'il est probable que des exploits se produiront pour cette faille.


LibreOffice 7 : encore plus compatible avec Microsoft et toujours gratuit - par Thoms le 07/08/2020 @ 11:41

LibreOffice 7 : encore plus compatible avec Microsoft et toujours gratuit

Technologie : Microsoft ayant abandonné les logiciels de bureautique sur PC, si vous ne souhaitez pas utiliser les suites bureautiques basées sur le cloud telles que Microsoft 365 ou G Suite, LibreOffice 7 sera votre meilleur choix de suite bureautique.

Si vous avez le choix entre Office 2019 et la nouvelle version LibreOffice 7.0, vous devriez choisir la suite bureautique open-source LibreOffice. Après tout, comme l'a dit Jared Spataro, alors vice-président de Microsoft pour le groupe Office et Windows, les applications d'Office 2019 sont « figées dans le temps. Elles ne sont jamais mises à jour avec de nouvelles fonctionnalités ». Bien sûr, ce que Jared Spataro veut, c'est que vous passiez à l'informatique en cloud Microsoft 365 où les « applications ne cessent de s'améliorer au fil du temps ».

Microsoft a clairement indiqué qu'il voyait l'avenir de la suite bureautique sur le cloud, et non sur votre PC. En « dernier recours » - et ce sont bien les mots de Microsoft - la société recommande Office 2019. Peut-être que payer un abonnement éternel à Microsoft vous convient. C'est le cas pour de nombreux utilisateurs. Mais, si vous voulez garder une suite bureautique classique sur PC, LibreOffice est maintenant votre premier choix, sans débourser un centime.

Cette nouvelle version majeure est accompagnée de plusieurs améliorations. En tête de liste pour les utilisateurs qui ont passé leur vie professionnelle avec Microsoft Office, cela inclut une meilleure compatibilité avec les fichiers DOCX, XLSX et PPTX. Le DOCX de LibreOffice 7 est maintenant sauvegardé en mode natif 2013/2016/2019, au lieu du mode de compatibilité 2007. Cela améliore considérablement l'interopérabilité entre les différentes versions de MS Office. Le programme peut aussi maintenant exporter vers des fichiers XLSX des noms de feuilles de plus de 31 caractères et exporter des cases à cocher XLSX. Un bogue de longue date d'Office XLSS, l'« erreur de contenu invalide » lors de l'ouverture de fichiers XLSX exportés avec des formes, a également été résolu. Enfin, le filtre d'importation/exportation PPTX a été amélioré.

Parmi les autres nouveautés, on peut citer :

    Prise en charge du nouveau format 2019 Open Document Format (ODF) 1.3. Les nouvelles fonctionnalités les plus importantes d'ODF 1.3 sont les signatures numériques de documents et le chiffrement de documents XML basé sur OpenPGP. Le nouvel ODF revendique également des améliorations dans le suivi des changements, et des éléments premières pages, texte, nombres et graphiques.
    Le moteur graphique Skia et l'accélération par le GPU Vulkan.

La plupart des autres améliorations significatives de LibreOffice se trouvent dans Writer, le traitement de texte de LibreOffice :

    Le navigateur est plus facile à utiliser, avec plus de menus contextuels
    Le texte semi-transparent est désormais pris en charge
    Les signets peuvent désormais être affichés en ligne dans le texte
    Meilleur traitement des guillemets et des apostrophes


Disponible sur les principaux systèmes d'exploitation

LibreOffice est maintenant disponible sur tous les principaux systèmes d'exploitation, incluant Windows, macOS, Linux et ChromeOS. Vous pouvez également exécuter LibreOffice depuis le cloud avec LibreOffice Online. Collabera, qui offre des serveurs LibreOffice aux sociétés de cloud computing, offre également des instances de LibreOffice Online pour Debian, Ubuntu, CentOS, openSUSE, Univention Virtual Machines, et les images Docker.

Cette suite bureautique est un véritable projet open-source. Bien que la majeure partie de son code soit réalisée par des développeurs d'entreprises telles que Collabora, Red Hat et CIB, 26 % de son code provient de volontaires individuels.

LibreOffice 7.0 est la version de pointe de LibreOffice, destinée aux premiers utilisateurs et aux utilisateurs expérimentés. L'édition de production actuelle est LibreOffice 6.4.5.

Pour les déploiements en entreprise, l'organisation mère de LibreOffice, The Document Foundation (TDF), recommande fortement de travailler avec un de ses partenaires commerciaux pour un support à long terme, une assistance dédiée, de nouvelles fonctionnalités personnalisées et des accords de niveau de service (Service Level Agreement). Si l'on réalise une migration depuis une suite bureautique propriétaire, TDF recommande également de se tourner vers des professionnels certifiés à valeur ajoutée.

LibreOffice 7.0 est disponible dès maintenant. Les exigences minimales pour les systèmes d'exploitation propriétaires sont Microsoft Windows 7 SP1 et Apple macOS 10.12. Il fonctionnera sur toutes les distributions Linux.

Windows 10 : la mise à jour de mai 2020 se déploie progressivement - par Thoms le 29/05/2020 @ 19:10

Windows 10 : la mise à jour de mai 2020 se déploie progressivement

Technologie : Microsoft a débuté hier le déploiement progressif de Windows 10 version 2004, la mise à jour de fonctionnalités de mai 2020, à tous les utilisateurs de Windows.

Par Mary Jo Foley | Modifié le jeudi 28 mai 2020 à 14:01

Hier, mercredi 27 mai, Microsoft a enfin commencé à déployer Windows 10 2004, ou plus précisément la mise à jour de mai 2020, auprès de tous les utilisateurs. Il y a quelques semaines, Microsoft avait mis à disposition une version de cette mise à jour pour les développeurs.

Le processus de développement de Windows 10 Mai 2004 (mise à jour de fonctionnalités 20H1) s'étant achevé en décembre dernier, il n'y a pas beaucoup de nouveautés. Depuis décembre, Microsoft a apporté de nombreuses modifications, mises à jour et corrections, mais aucune nouvelle fonctionnalité. Théoriquement, le passage à la mise à jour devrait donc être plus facile, les nouvelles fonctionnalités ayant été testées pendant près de 6 mois avant le lancement par des Insiders.
Une disponibilité progressive

Dès aujourd'hui, Microsoft met à disposition la nouvelle version pour les "investigateurs", c'est-à-dire les utilisateurs proactifs allant directement dans Windows Updates pour vérifier et télécharger immédiatement les mises à jour disponibles. Comme pour les dernières mises à jour, Microsoft va limiter la diffusion de la nouvelle version, en la proposant progressivement au cours des prochaines semaines, en commençant par les appareils les plus susceptibles de s'adapter facilement.

A ce sujet, on peut lire sur le blog de Microsoft : « Il est possible que vous n'ayez pas la possibilité de télécharger et d'installer la mise à jour sur votre appareil, puisque sa disponibilité se fera progressivement sur les prochaines semaines, puisqu'il se peut également que votre appareil ait un problème de compatibilité, pour lequel nous mettons en place des garde-fous afin de nous assurer que tout le monde puisse avoir une bonne expérience en mettant à jour ».

Windows 10 2004 est disponible via Windows Server Update Services (WSUS) et Windows Update for Business pour un déploiement progressif. Il est également disponible à partir d'aujourd'hui via le Centre de service de licences en volume (VLSC). Les téléchargements pour Visual Studio Subscriber sont également disponibles dès aujourd'hui, ainsi que Windows Server version 2004.

Nouvelles fonctionnalités

Windows 10 2004 comprend de nombreuses corrections et mises à jour, ainsi que plusieurs nouvelles fonctionnalités intéressantes. Il s'agit de la mise à jour ajoutant la prise en charge du sous-système Windows pour Linux, WSL 2. Pour rappel, Microsoft avait fait part de sa décision de supprimer le noyau Linux de l'image du système d'exploitation en mars dernier.

Cette mise à jour comprend également une option permettant de télécharger les fichiers d'installation à partir du Cloud, au lieu d'utiliser des fichiers d'installation locaux. Windows 10 2004 permet également de restaurer automatiquement les applications ouvertes après un redémarrage.

Microsoft détaille sur son blog les nouveautés de la version 2004, et notamment en ce qui concerne les départements IT. Parmi les nouvelles fonctionnalités spécifiques aux professionnels de l'informatique, on peut citer l'amélioration des contrôles et des diagnostics pour la configuration de Windows et le stockage réservé, la prise en charge d'Application Guard pour le nouveau Edge basé sur Chromium, l'extension de la prise en charge des clés de sécurité FIDO2, l'optimisation de la livraison, et de nouvelles améliorations en matière de service et de déploiement.

Prochaines mises à jour

Microsoft a déjà testé via le Fast Ring de nouvelles fonctionnalités qui pourraient ou non aboutir à Windows 10 20H2. D'après nos sources, Microsoft prévoit pour la version 20H2 une petite mise à jour, incrémentale à la version 2004, tout comme 1909 a été une simple mise à jour cumulative de la version 1903. Malgré tout, cette information n'est pas officielle.

La mise à jour 20H2 (nom de code Manganese) devrait être disponible cet automne, si Microsoft maintient son calendrier. Les testeurs du Fast Ring devraient commencer à voir des versions de 21H1 (nom de code Iron) à partir de juin 2020.



Le noyau Linux de WSL2 sera fourni aux utilisateurs de Windows 10 via Windows Update - par Thoms le 16/03/2020 @ 11:18

Microsoft : Le noyau Linux de WSL2 sera fourni aux utilisateurs de Windows 10 via Windows Update

Technologie : Microsoft supprime son noyau Linux de l'image disque du système d'exploitation Windows avec Windows 10 20H1/2004 et le livrera à la place via Windows Update.

Par Mary Jo Foley | Modifié le lundi 16 mars 2020 à 07:00


Microsoft devrait commencer à déployer Windows 10 2004 (la mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 20H1) d'un jour à l'autre. L'une des plus grandes nouveautés de cette version est la deuxième version du sous-système Windows pour Linux, WSL2. Juste avant la sortie de cette version, Microsoft apporte une modification à WSL2 qui vise à améliorer sa "facilité d'utilisation", ont déclaré les responsables le 13 mars.

Plus précisément, Microsoft a décidé de supprimer le noyau Linux de l'image disque du système d'exploitation Windows avec WSL2. A la place, la société le livrera aux machines des utilisateurs en utilisant Windows Update. Les utilisateurs pourront vérifier manuellement la présence de nouvelles mises à jour du noyau en cliquant sur le bouton "Vérifier les mises à jour" ou en attendant que Windows le fasse automatiquement.

"Notre objectif est que ce changement soit transparent, que votre noyau Linux soit maintenu à jour sans que vous ayez besoin d'y réfléchir. Par défaut, cela sera entièrement géré par Windows, tout comme les mises à jour régulières sur votre machine", a déclaré Craig Loewen, responsable des programmes Microsoft, dans un post de blog décrivant le changement à venir.



Une faille de sécurité dans un plugin WordPress met 200 000 sites en danger - par Thoms le 18/02/2020 @ 17:06

Une faille de sécurité dans un plugin WordPress met 200 000 sites en danger

Sécurité : Cette vulnérabilité pourrait permettre à des pirates d'effacer tous les sites équipés du plugin, et de s'emparer des droits d'administrateur.

Par Catalin Cimpanu | Mardi 18 Février 2020
Suivre @zdnetfr


Les propriétaires de sites WordPress qui utilisent des thèmes commerciaux fournis par ThemeGrill doivent être attentifs à une faille de sécurité qui pourrait permettre d'effacer leur site en cas d'attaque.

La vulnérabilité réside dans ThemeGrill Demo Importer, un plugin fourni avec certains thèmes vendus par ThemeGrill, une société de développement web qui vend des thèmes commerciaux pour WordPress. Il est conseillé de mettre à jour ce plugin afin de corriger le bug critique.

Le plugin, installé sur plus de 200 000 sites, permet au propriétaires du site d'importer du contenu de démonstration dans son template ThemeGrill afin d'avoir des exemples et un point de départ sur lequel construire son propre site.

D'anciennes versions vulnérables

Dans un rapport publié dimanche, la société de sécurité WordPress WebARX affirme que les anciennes versions de l'importateur de démonstrations ThemeGrill sont vulnérables aux attaques à distance. Les pirates peuvent envoyer une charge utile spécialement conçue pour les sites vulnérables et déclencher une fonction à l'intérieur du plugin.
La fonction vulnérable réinitialise et remet à zéro toutes les données, effaçant ainsi le contenu de tous les sites WordPress où un thème ThemeGrill est actif et où le plugin vulnérable est installé. De plus, si la base de données du site contient un utilisateur nommé "admin", l'attaquant se voit accorder l'accès à cet utilisateur avec tous les droits d'administrateur sur le site.

WebARX indique que la vulnérabilité affecte toutes les versions du plugin ThemeGrill Demo Importer entre la version 1.3.4 et 1.6.1. ThemeGrill, le développeur du plugin, a corrigé le bug et publié la version 1.6.2 au cours du week-end.

Autres vulnérabilités WordPress

C'est la deuxième faille de sécurité trouvé sur un plugin WordPress cette année qui peut permettre aux attaquants d'effacer les bases de données des sites. Le mois dernier, l'équipe de Wordfence a révélé un problème similaire dans le plugin WP Database Reset, installé sur plus de 80 000 sites.
Parmi les autres bugs WordPress importants qui ont été révélés cette année, on peut citer :

    Une vulnérabilité inter-sites stockée dans le plugin GDPR Cookie Consent, utilisé par plus de 700 000 sites.
    Une vulnérabilité CSRF-to-RCE dans le plugin Code Snippets, utilisé par plus de 200 000 sites.
    Un bug de contournement de l'authentification dans le plugin InfiniteWP, utilisé par plus de 300 000 sites.



Source : ZDNet.com



What do you want to do ?New mailCopy
 
What do you want to do ?
New mail

Que faut-il attendre de la mise à jour Windows 10 de Novembre 2019 : une agréable surprise - par Thoms le 16/10/2019 @ 11:58

Que faut-il attendre de la mise à jour Windows 10 de Novembre 2019 : une agréable surprise

Technologie : La prochaine mise à jour de Windows 10 est presque prête pour le grand public. Elle ne prendra que quelques minutes à installer, et il s'agira probablement de la mise à jour la plus fluide jamais réalisée. Voilà pourquoi.

Par Ed Bott | Modifié le mardi 15 oct. 2019 à 18:27


Ces trois dernières années Microsoft a livré les mises à jour de Windows 10 selon un calendrier prévisible, les nouvelles versions majeures arrivant tous les six mois. Ces mises à jour de fonctionnalité doivent être terminées en en mars et en septembre de chaque année, et la sortie publique de ces mises à jour doivent être poussées un mois ou deux plus tard.

La prochaine mise à jour de la fonctionnalité, Windows 10 version 1909, est en bonne voie pour arriver à temps. Les membres du programme Windows Insiders peuvent obtenir la version 1909 dès aujourd'hui. La build devrait être poussée à destination du grand public en novembre.

Lorsqu'elle sera disponible, elle apparaîtra sur vos écrans comme une mise à jour facultative. Elle ne sera pas installé automatiquement, et vous devrez cliquer sur "Télécharger et installer maintenant" pour lancer la mise à jour.


Lorsque la version 1909 est disponible pour un appareil, elle apparaît comme une mise à jour optionnelle.

Un petit "paquet d'activation"

Si vous redoutez l'idée de vous tourner les pouces pendant une heure ou plus en attendant qu'une énorme mise à jour daigne s'installer, j'ai de bonnes nouvelles pour vous.

Sur les systèmes qui utilisent déjà la version 1903, cette mise à jour de fonctionnalité est livrée sous la forme d'un petit "paquet d'activation" (KB451724245) qui ne prend que quelques minutes à télécharger et à installer (si vous utilisez Windows 10 version 1809 ou antérieure, vous recevrez la mise à jour complète des fonctionnalités).


Pour les appareils fonctionnant en version 1903, cette mise à jour de fonctionnalité n'est en fait qu'un petit "paquet d'activation".

Vérifier le contenu du dossier Software Distribution (le dossier système où Windows télécharge les mises à jour) confirme à quel point cette mise à jour est petite. Et vérifier les numéros de version de Windows avant et après l'installation de l'Enablement Package 1909 permet de contextualiser cela.


Il y a très peu de nouvelles fonctionnalités dans cette mise à jour

Sur mon système de test, après la mise à jour de Windows 10 version 1903 à la version 1909, le numéro de version est passé de 18362.418 à 18363.418. Non, ce n'est pas une faute de frappe. Même le numéro de version mineur, qui indique la mise à jour cumulative la plus récente, n'est pas réinitialisé avec cette nouvelle mise à jour de fonctionnalité.

La page "A propos de" dans Paramètres montre la version 1909, mais la date "Installé le" montre une date d'avril 2019, la même date à laquelle la version 1903 a été installée.
En bref, la version 1909 est la version 1903 avec quelques petites modifications et un changement tout aussi minime dans le numéro de build. Le package d'activation incrémente le numéro de build et active les nouvelles fonctionnalités. C'est tout.

Dans un article de blog publié en juillet, Microsoft a déclaré que cette version inclut "un ensemble de fonctionnalités pour l'amélioration des performances, des fonctionnalités pour les entreprise, et de la qualité". Ce qui est une façon de dire qu'il y a très peu de nouvelles fonctionnalités dans cette mise à jour.


"Amélioration de la durée de vie de la batterie"

Les changements sont décrits dans un billet de blog publié la semaine dernière : Quoi de neuf dans Windows 10, version 1909. J'ai parcouru cette courte liste (moins de 20 articles) et je les ai classé par catégorie.

Pour commencer, Microsoft dit que cette version offre "une amélioration de la durée de vie de la batterie et des améliorations en termes d'efficacité énergétique pour les PC équipés de certains processeurs". Sans savoir lesquels sont bénéficiaires de ces améliorations, il est difficile de dire à quel point ces changements seront significatifs.

Le détail des changements de Windows 10 version 1909

La liste comprend la prise en charge des scénarios de conteneurs en version mixte, une sécurité supplémentaire pour les mots de passe de récupération sur les périphériques managés à l'aide de Microsoft Intune et d'autres outils de MDM, la possibilité d'autoriser les applications de bureau Windows sur Windows 10 en mode S en utilisant Microsoft Intune, et la disponibilité de Windows Defender Credential Guard pour les périphériques ARM64. (Cette dernière fonctionnalité devrait être particulièrement utile pour les organisations qui déploient les Surface Pro X.)

Pour les utilisateurs de Windows 10, la liste des nouvelles fonctionnalités est extrêmement courte. Les assistants numériques tiers peuvent être activés au-dessus de l'écran de verrouillage à l'aide de commandes vocales.

Le widget Calendrier sur la barre des tâches vous permet de créer un rendez-vous ou une réunion à la volée, sans avoir à ouvrir l'application Calendrier.

Le volet de navigation du menu Démarrer s'agrandit lorsque vous passez la souris dessus pour fournir plus de détails sur ce que chaque icône représente.

La boîte de recherche de l'Explorateur de fichiers est maintenant alimentée par Windows Search, ce qui permet aux résultats d'inclure du contenu OneDrive en ligne. Cette modification signifie également que les résultats de recherche apparaissent instantanément dans une liste déroulante sous la zone de recherche lorsque vous tapez.

Un groupe de modifications apportées aux notifications facilite la configuration et la gestion des notifications dans les bannières (aussi appelées pop-ups "toast") et dans Action Center. Enfin, Narrator et d'autres technologies d'assistance peuvent désormais détecter l'emplacement d'une clé Fn dédiée et déterminer si elle est verrouillée ou non. Cette caractéristique d'accessibilité est de plus en plus importante car de plus en plus de PC utilisent cette technique pour basculer les actions assignées aux touches de fonction.

Comme toujours, vous pouvez reporter cette mise à jour sur les éditions professionnelles de Windows 10 en utilisant la stratégie de groupe ou Windows Update for Business settings. Les entreprises qui utilisent Windows 10 Enterprise version 1909 seront prises en charge avec des mises à jour pendant 30 mois, jusqu'en 2022.

Windows 10 : Microsoft corrige des failles zero day exploitées par des pirates informatiques russes - par Thoms le 11/07/2019 @ 11:22

Windows 10 : Microsoft corrige des failles zero day exploitées par des pirates informatiques russes

Technologie : Avec son nouveau Patch Tuesday, Microsoft corrige 77 failles de sécurité, dont 15 "critiques".

Par Catalin Cimpanu | Modifié le mercredi 10 juil. 2019 à 16:50

Mardi, Microsoft a publié sa synthèse mensuelle des mises à jour de sécurité connue sous le nom de Patch Tuesday. Ce mois-ci, l'entreprise de Redmond a corrigé 77 vulnérabilités, dont deux failles de sécurité qui étaient activement exploitées dans la nature. Les deux zero-day sont CVE-2019-0880 et CVE-2019-1132, et concernent tous deux des escalade des privilèges.

Elles ne permettent pas aux pirates de prendre le contrôle des ordinateurs des utilisateurs à distance, mais sont utilisés après que le pirate a obtenu l'accès à un système pour élever les droits d'accès à un compte hautement privilégié. Le plus important des deux patch zero day corrigés aujourd'hui sont CVE-2019-1132, une escalade de privilèges dans le composant Win32k. Cette zero day a été découverte par ESET dans le cadre de la chaîne d'attaque d'un groupe de pirates informatiques financés par l'État russe. La société a déclaré à ZDNet qu'elle prévoyait de publier un article de blog approfondi sur ces attaques et sur la journée zéro demain, le 10 juillet.

La deuxième zero day est CVE-2019-0880. Elle repose aussi sur une escalade de privilèges, mais dans splwow64.exe, un autre processus de base de Windows. Cette vulnérabilité a été découverte par Resecurity, et aucun autre détail sur l'exploitation dans la nature n'est actuellement disponible. Outre ces deux failles très critiques, Microsoft a également corrigé six autres vulnérabilités dont les détails d'exploitation sont devenus publics et auraient pu aider les attaquants ; cependant, elles n'ont pas été exploitées jusqu'à aujourd'hui, lorsque Microsoft a livré les correctifs.

En plus de cela, Microsoft a également listé 15 failles de sécurité dans le Patch Tuesday de juillet 2018 qui ont une cote "Critique", qui est la cote de gravité la plus élevée de Microsoft. Il s'agit notamment de l'exécution de code à distance et des failles de corruption de mémoire dans le service de serveur DHCP Windows et le moteur de script Chakra qui est utilisé avec Microsoft Edge. Il s'agit de vulnérabilités signalées par le secteur privé, mais en raison de leur nature, elles seront très probablement ciblées pour une exploitation future, et des correctifs devront être appliqués.

Comme le mardi des correctifs Microsoft est également le jour où d'autres fournisseurs publient également des correctifs de sécurité, il convient également de mentionner qu'Adobe et SAP ont également publié leurs mises à jour de sécurité respectives plus tôt dans la journée.

Source : "Microsoft July 2019 Patch Tuesday fixes zero-day exploited by Russian hackers"

Avec le nouveau calendrier de mise à jour des fonctionnalités, Microsoft propose enfin un calendrier - par Thoms le 04/07/2019 @ 10:33

Avec le nouveau calendrier de mise à jour des fonctionnalités, Microsoft propose enfin un calendrier de sortie Windows 10 raisonnable

Technologie : Cette semaine Microsoft a annoncé que sa prochaine mise à jour de fonctionnalité Windows 10 sera la plus discrète qui soit. On pourrait même dire ce que ce sera vraiment : un Service Pack. Voici pourquoi Microsoft ne veut pas en faire des caisses à l'approche de 2020.

Par Ed Bott | Modifié le jeudi 04 juil. 2019 à 08:00

Microsoft vient de réinventer le Service Pack. Oh, je sais que le billet du blog annonçant le calendrier de sortie de la mise à jour des fonctionnalités de Windows 10 pour 19H2 était rempli d'un langage de haute voltige à propos d'un "ensemble de fonctionnalités ciblé" et d'un processus d'installation "moins perturbateur".

Mais est-ce qu'on peut appeler cela pour ce que cela est vraiment ? Ceci est un Service Pack.

La version 19H2, qui s'appellera probablement la mise à jour Windows 10 d'octobre 2019 (Windows 10 October 2019 Update), n'inclura pas la liste normale des nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs. Au lieu de cela, il apportera "des améliorations de performance, des fonctionnalités pour les entreprises et des améliorations de qualité". Et au lieu de nécessiter une longue installation de type mise à jour, avec plusieurs redémarrages, cette mise à jour "s'installera comme une mise à jour mensuelle" sur les PC qui utilisent la dernière version de Windows 10, la version 1903.


Comme je vous l'ai dit, en fait, c'est un service pack.

Et pour adoucir l'accord pour les clients entreprise peu enclins aux mises à niveau, la version 19H2 sera entièrement supportée pendant 30 mois. Étant donné qu'il s'agit donc essentiellement d'un service pack pour la version 1903, ce cycle de vie crée un calendrier de mise à niveau mobile sur trois ans pour les professionnels de l'IT informatique qui sont chargés de gérer une flotte de PC Windows 10.

Même ce calendrier semble sans aucun doute agressif pour les professionnels de l'informatique, mais il est nettement plus acceptable que le précédent calendrier de mises à jour des fonctionnalités qui devait être traité tous les six mois.

La grande question est maintenant de savoir s'il s'agit d'une pause ponctuelle dans le programme "Windows as a service" ou s'il devient la nouvelle norme pour les versions Windows 10.

Ce n'est certainement pas un hasard. La mise à jour 19H2 de Windows 10 est la dernière version de Windows 10 avant la fin du support gratuit de Windows 7 (lire notre dossier complet sur ce sujet) le 14 janvier 2020. La dernière chose que Microsoft veut, c'est une mauvaise publicité sur les expériences négatives de mise à niveau au cours des derniers mois avant que la fenêtre de support gratuit ne se ferme.

L'annonce de cette semaine est la dernière d'une série de changements majeurs apportés au calendrier de sortie de Windows 10, dont certains représentent une rotation de 180 degrés par rapport au modèle original "Windows as a service".

Les nouvelles règles dépendent de l'édition Windows que vous avez déployée.

Pour les éditions OEM et Windows vendues au détail, même pour les versions Windows 10 Home, les mises à jour des fonctionnalités ne sont plus obligatoires. Au lieu de cela, les mises à jour semestrielles des fonctionnalités sont proposées sur les PC que les algorithmes de Microsoft jugent appropriées. Mais au lieu d'être mises en file d'attente avec les mises à jour cumulées mensuelles, la mise à jour des fonctionnalités est proposée comme une mise à jour optionnelle que le propriétaire du PC doit approuver manuellement. Vous êtes libre d'ignorer cette proposition aussi longtemps que la version actuelle est prise en charge, soit un maximum de 18 mois.

Sur les PC sous Windows 10 Pro, les mises à jour sont livrées de la même manière, avec le même cycle de support de 18 mois. La principale différence est que les administrateurs peuvent reporter les mises à jour cumulatives mensuelles jusqu'à 30 jours et peuvent reporter les mises à jour des fonctionnalités jusqu'à 365 jours. Sur un PC où vous avez utilisé l'application Paramètres Windows 10 ou appliqué la stratégie de groupe pour différer les mises à jour de fonctionnalités, l'option de mise à jour vers la prochaine version n'apparaît pas avant la fin de la période de report ou la date de fin de la version actuelle du support.

En pratique, cela signifie que toute personne exécutant Windows 10 Pro dans un environnement professionnel doit prévoir une mise à jour annuelle des fonctionnalités de Windows 10. Vous pouvez choisir d'attendre plus de 12 mois, mais cette stratégie risque de se heurter à une date de fin de support et de devoir faire face à une mise à jour forcée des fonctionnalités.
Les clients exécutant Windows 10 Enterprise et Education bénéficient du calendrier de support le plus long, grâce au calendrier de support de type Linux de Microsoft pour ces éditions. Si vous avez manqué l'annonce en septembre dernier, voici un petit rappel rapide :

Microsoft s'apprête à séparer les cycles de vie du support pour ses versions semestrielles. Les mises à jour de mars auront un cycle de support de 18 mois pour toutes les éditions, tandis que la version de septembre aura un cycle de support plus long de 30 mois pour les éditions Entreprise et Education. (Toutes les versions de Windows 10 Pro sont supportées pendant 18 mois.)

À toutes fins utiles, Microsoft adopte une cadence de publication qui est étonnamment similaire à ce que les utilisateurs de Linux connaissent déjà. Ubuntu Linux, par exemple, a un calendrier de sortie presque identique deux fois par an, offrant des versions LTS (Long Term Support) au printemps et des versions intermédiaires à l'automne.

Le résultat pour les entreprises clientes est qu'elles peuvent installer la version 1903 à la fin de 2019 et prévoient d'installer la version 19H2 en tant que mise à jour légère quand elle sera prête. Et avec ce "Service Pack" en place, ils peuvent laisser ces PC tranquilles pendant deux années complètes, jusqu'au second semestre 2021.



Cette option a été la pièce manquante du puzzle pour de nombreuses entreprises clientes qui voulaient quelque chose de moins drastique que la version LTSC (Long Term Servicing Channel). Microsoft essaiera-t-il la même stratégie de lancement majeur-mineur en 2020 ? Cela aurait certainement un sens, surtout si l'on tient compte du fait que les prix de support étendu de Windows 7 devraient augmenter considérablement à la fin de l'année et de nouveau à la fin de 2021. Ces hausses de prix et une expérience de mise à niveau sans drame cette année pourraient être exactement ce qu'il faut pour pousser les derniers retardataires équipés de Windows 7 vers une mise à niveau express.
Article "With new feature update calendar, Microsoft finally settles on a sensible Windows 10 release schedule" traduit et adapté par ZDNet.fr

Moins de 32 Go de stockage ? Vous avez toujours droit à Windows 10 - par Thoms le 05/06/2019 @ 16:21

Moins de 32 Go de stockage ? Vous avez toujours droit à Windows 10

Technologie : Microsoft exige désormais au minimum 32 Go de stockage pour installer Windows 10 version 1903. Cette condition s’applique cependant uniquement aux nouveaux PC produits par les constructeurs.

Par La rédaction de ZDNet.fr | Modifié le mardi 04 juin 2019 à 15:27
Avant la sortie de la version 1903 de Windows 10, Microsoft précisait dans un document de support daté d'avril que cette version porterait la capacité de stockage minimale à 32 Go pour Windows 32 bits et 64 bits.

L’éditeur ne justifiait pas cette hausse du stockage minimum. ZDNet rappelait toutefois que la nouvelle mise à jour introduisait le « stockage réservé », soit environ 7 Go d'espace disque destinés à garantir la réussite du processus de mise à jour.

Restriction pour les fabricants de nouveaux PC

Microsoft a désormais apporté des clarifications dans un récent document de support destiné aux professionnels IT. L’éditeur précise ainsi que la règle des 32 Go ne s'applique pas aux PC déjà utilisés, mais uniquement aux OEM qui fabriquent de nouveaux PC.

Ainsi, les utilisateurs de Windows 10 dont le PC ne satisfait pas aux nouvelles conditions peuvent toujours espérer installer la version 1903 de l’OS lorsque celle-ci sera disponible pour leur configuration.

« Les PC qui ne répondent pas aux nouvelles exigences en matière d'espace disque continueront de recevoir des mises à jour et la mise à jour de 1903 nécessitera environ la même quantité d'espace disque disponible que les mises à jour précédentes » stipule donc la firme de Redmond.
Quant à savoir pourquoi les OEMs n'obtiendront pas Windows 10 version 1903 sur les systèmes de moins de 32 Go, Microsoft renvoie à son explication sur le stockage réservé, automatiquement activé sur les nouveaux PC avec Windows 10 1903 pré-installé et pour une installation propre.

« Il ne sera pas activé lors d'une mise à jour à partir d'une version précédente de Windows 10 » ajoute encore Microsoft. 

Dans ce document de support, l’éditeur détaille également les principaux contrôles de mise à jour de Windows 10 et les améliorations de qualité apportées à la suite du déploiement désastreux de Windows 10 version 1809. Cela comprend la possibilité pour Windows de désinstaller automatiquement certaines mises à jour lorsque celles-ci provoquent un échec au démarrage.

« Lorsqu'un terminal ne parvient pas à démarrer correctement après la récente installation de Quality of driver updates, Windows désinstalle automatiquement les mises à jour pour que le terminal puisse être remis en marche normalement » souligne l’éditeur de l’OS.


DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin

cadeau.gifSpécial !

Thoms87 , le portail du partage entre Amis tongue


Connexion...
 Liste des membres Membres : 76

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 19

Total visites Total visites: 771839  
Sondage
Que pensez-vous de Thoms87
 
Génial !
Bien
Moyen
Bof...
Résultats
Recherche



Calendrier
Devinette

Je peux lire dans vos pensées. Vous n'y croyez pas ? Essayez ! Vous n'en reviendrez pas...

^ Haut ^